C’est quoi l’éveil spirituel ?

Aujourd’hui j’avais besoin de vous parler de ce que je considère comme l’éveil spirituel au sens le plus concret du terme.

A la base, qu’est-ce que c’est  ?

L’éveil spirituel s’apparente selon moi à un éveil de conscience. On questionne tout, soi, son corps, ses pensées, ses croyances, sa place dans le monde… A l’origine c’est “simplement” ça, rien de plus, et c’est déjà.

Les capacités dans tout ça ?

Avec l’effervescence des blogs et de YouTube, on vous montre ce que sont nos capacités extra-sensorielles sont la base de notre éveil spirituel, sans le vouloir peut-être mais c’est ce qu’il en ressort. Alors que des capacités sont une aide “précieuse” mais certainement pas une obligation. Je dirai même que selon votre personnalité ce serai plus handicapant qu’autre chose, parce que vous allez avoir l’envie d’aider tout le monde (mort ou vivant) mais vous ne le ferez pas pour vous-même. Donc les capacités extra-sensorielles pour moi c’est accessoire, c’est bien, ça aide mais on peut complètement s’en sortir sans.

Comment ça se passe l’éveil spirituel ?

Je pense que cela commence par un réveil spirituel, une remise en question qui peut paraitre banale mais qui découle sur beaucoup d’autres choses. L’éveil spirituel spirituel se poursuit toute sa vie, il n’y a pas un moment où on est éveillé et où ce questionnement permanent s’arrête. L’éveil spirituel va évoluer en même temps que vous, il n’y a pas de pack d’éveil parfait à acquérir pour être éveillé à un haut niveau.
Déjà l’éveil ça ne se mesure pas, ça se vit. Ne vous comparez pas, vivez.
Avec le temps, on va voir plus et plus loin, on va aussi se rendre de tout ce que l’on nous met dans le tête pour nous conditionné et ça ne sera pas toujours simple. Et peut-être qu’avec le temps vous vous reconnecterez avec vos capacités en sommeil, peut-être, sinon c’est que vous n’en avez pas besoin et que c’est juste une question d’orgueil.

J’avais simplement envie de vous parler de cela pour que l’on soit d’accord sur ce qu’est l’éveil spirituel.

Merci de m’avoir lu !
A lundi !